La SNCF ouvre les portes de 50 logements vacants

 La SNCF ouvre les portes de 50 logements vacants

Marche #BalanceTaRéquisition à Paris


Il y a deux semaines, la marche #BalanceTaRéquisition a eu lieu et déjà la mobilisation a porté ses fruits. Un immeuble de la SNCF situé Boulevard de l’Hôpital à Paris s’apprête à accueillir des personnes sans logement.


C’est ce qui s’appelle « une solution intelligente », selon les termes mêmes employés par la SNCF. Et le Droit Au Logement ne peut qu’acquiescer. Un des bâtiments de l’entreprise publique, situé dans le 13e arrondissement de Paris et entièrement vide depuis plusieurs mois, va être mis à disposition des sans-logis. Et ce, à la demande de l’association, suite à une campagne de mobilisation intitulée #BalanceTaRéquisition destinée aux grands propriétaires publics, institutionnels ou privés, « pour que plus personne ne soit laissé à la rue ».


Bâtiment condamné pour démolition


Le DAL s’est mobilisé le 14 janvier dernier, en organisation une marche face au siège de la SNCF. Une délégation de l’association a ensuite été reçue par un représentant du bailleur social de l’entreprise publique.


Après accord de la Préfecture de région Ile-de-France et, au moins jusqu’au printemps, un immeuble de 50 logements va bientôt pouvoir accueillir des personnes qui n’ont pas de toit. Il s’agit d’un bâtiment condamné pour démolition dans le cadre de la restructuration de la gare d’Austerlitz.


L’hiver dernier, il avait déjà été mis à disposition d’une association pour héberger des sans-logis, mais l’opération de démolition prévue l’été dernier a été repoussée. « Cette bonne disposition manifestée par la SNCF laisse espérer une issue positive pour une cinquantaine de familles sans toit, et plus encore », se félicite le Droit Au Logement.


Chloé Juhel

Chloe Juhel

Chloe Juhel