Tunisie : Vers une réouverture des frontières le 19 avril

 Tunisie : Vers une réouverture des frontières le 19 avril

Nissaf Ben Alaya

Au chapitre des mesures les plus attendues annoncées ce soir vendredi lors d’une conférence de presse tenue à la Kasbah : c’est le 19 avril prochain que devraient être réouvertes les frontières du pays aux touristes, avec une reprise progressive des vols vers la Tunisie.

Cette détente via une réouverture partielle des frontières aux opérateurs et partenaires traditionnels restera cependant « soumise aux conditions qui seront fixées ultérieurement en coordination avec le ministère de la Santé », a tempéré le ministre du Tourisme, Habib Ammar, en plein préparatifs de la saison estivale.

 

Sauver la saison touristique 2021 : un dilemme pour les autorités publiques

Le secteur touristique figure pour rappel parmi les secteurs qui furent les plus lourdement impactés par l’épidémie du Covid-19 durant l’année 2020. La Tunisie y a en effet connu un recul de pas moins de 78% du nombre de touristes. Une perte sèche qui a mis en suspens un demi-million d’emplois.

La même source précise que la saison touristique de cette année devra être « particulièrement concurrentielle », assurant que son département œuvre à déjà à trouver un équilibre entre « protéger les Tunisiens tout en attirant suffisamment de touristes », d’où l’impératif dans ces conditions de mener à bien la campagne de vaccination, selon Ammar.

Sauf qu’un fossé existe à l’heure qu’il est entre l’objectif affiché de vacciner 3 millions de Tunisiens d’ici l’été, et la réalité à ce jour de la timide campagne de vaccination dans le pays, encore en cours de démarrage et qui accuse un retard considérable par rapport à ses voisins.

La Tunisie n’a ainsi entamé sa campagne nationale de vaccination que le 13 mars courant. Seules 22.040 personnes avaient été vaccinées jusqu’au 24 mars, et la plateforme Evax compte environ 750.000 inscrits, même si cette cadence devrait s’accélérer avec l’arrivée hier jeudi d’un don de 200 mille vaccins chinois.

S’agissant du reste des mesures en vigueur dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, il a enfin été décidé de proroger le couvre-feu de 22h aux deux prochaines semaines, de maintenir la fermeture des cafés et restaurants à 20h, tout en prenant des mesures exceptionnelles dans les lieux qui connaissent une hausse du nombre de cas ou une propagation de nouveaux variants.

La porte-parole du ministère de la Santé, Nissaf Ben Alaya, s’est félicité du fait que le pays enregistre une amélioration de la situation épidémiologique et ne connait pas de troisième vague « pour le moment ». Elle a toutefois souligné que le contexte demeure critique et que la vigilance reste de mise.

Seif Soudani