Un doctorant marocain soutient sa thèse en uniforme d’agent de propreté

 Un doctorant marocain soutient sa thèse en uniforme d’agent de propreté

Abdellah Wikmane soutenant sa thèse

C’est une image rare, émouvante et à forte charge symbolique. On y voit le marocain Abdellah Wikmane soutenir sa thèse de doctorat en ingénierie de l’environnement habillé d’un uniforme d’agent de propreté, en honneur aux efforts exceptionnels que déploient ces travailleurs, indispensables pour l’environnement et qui sont en première ligne durant la pandémie. Un métier qu’il a lui-même exercé pour soutenir sa famille et lui permettre de poursuivre ses études.

Abdellah Wikmane, 30 ans, est originaire de Tighessaline dans la région de Khénifra au Maroc. Le chercheur, par ailleurs enseignant du secondaire, défendait sa thèse dans le domaine de l’ingénierie de l’environnement à la Faculté des Sciences et Techniques (FST), affiliée à l’université Sultan Moulay Slimane de la ville de Beni Mellal. Le sujet de sa thèse ? “La valorisation énergétique des déchets”. Il l’a obtenue avec la mention très honorable.

Abdellah Wikmane a été acclamé de par le monde pour son initiative de défendre sa thèse habillé en agent de propreté. La photo, qui a fait le tour de la toile, a suscité beaucoup d’émotion de la part de ses compatriotes. Le jeune chercheur voulait rendre hommage à tous les agents de la propreté qui sont indispensables, à son père, et à la profession en tant que telle, un métier qu’il a notamment exercé pour financer ses études.

Pour lui, l’initiative est une forme de gratitude pour les sacrifices exceptionnels qu’ont mis en oeuvre les agents de propreté durant la crise sanitaire, en ce sens qu’ils font partie de ceux qui sont en première ligne dans la lutte contre le Covid. En effet, ces employés ont un risque plus élevé de contracter le virus du fait qu’ils collectent des déchets potentiellement contaminés par le Covid-19.

Le jury, les professeurs et les participants ont tous félicité le candidat pour son geste.

L’occasion nous est donnée ici de remercier et de saluer les efforts considérables et indispensables que mènent les agents de propreté au Maroc, en France, et partout dans le monde.

>> Lire aussi : Éducation. De « chaque enfant qu’on enseigne » dépend un pays

Malika El Kettani