Vient de paraître : L’artiste marocain Lahcen Zinoun signe son autobiographie « Le rêve interdit »

 Vient de paraître : L’artiste marocain Lahcen Zinoun signe son autobiographie « Le rêve interdit »

Plus d’une corde à son arc, Zinoun a pratiquement touché à tout ; au cinéma, à la peinture, à la sculpture

Le célèbre et polyvalent artiste, chorégraphe, metteur en scène et danseur étoile Lahcen Zinoun a signé, vendredi à Casablanca, son livre autobiographique “Le rêve interdit”, paru aux éditions “Maha”.

« Une enfance entre idylle et contrainte », « l’envol de l’étoile », « le retour entre espérance et déception », « l’art absolument », « le cinéma, espace de liberté » et « revivifier les danses du Maroc », sont six chapitres qui peignent une vie et une expérience. Mais surtout une aventure humaine qui a bravé les codes et les interdits.

S’exprimant au micro de la MAP, l’Agence marocaine de presse, Lahcen Zinoun, a revendiqué le droit de raconter sa vie. Plus d’une corde à son arc, l’artiste a pratiquement touché à tout ; au cinéma, à la peinture, à la sculpture. Poète à ses heures, il souhaite que sa vie serve de guide et motive les jeunes.

« Je me suis heurté au public »

Dans ce livre, l’artiste décrit encore son « passage au conservatoire, puis l’intégration d’une compagnie professionnelle royale en Belgique ». La troisième étape raconte le retour de l’artiste au Maroc. Une réintégration difficile de son propre aveu « je me suis heurté au public, car nous n’avons pas une culture de la danse classique. Par la suite, je me suis penché sur les danses du patrimoine qui étaient sclérosées », à son goût.

>> Lire aussi :Les Rencontres chorégraphiques de Seine-Saint-Denis avec l’artiste marocain Youness Aboulakoul

Pour Hachimi Idrissi, critique d’art, « Le rêve interdit » constitue un réservoir d’informations sur tous les domaines artistique auxquels Zinoun a touché, notamment la peinture, le théâtre, l’art vidéo et la danse.

Quant à la directrice éditoriale des éditions « Maha », Michelle Desmottes, le lancement de cette autobiographie reprend le riche et diversifié parcours de Zinoun. « Un parcours qui regorge d’expériences, de sentiments, d’art et de connaissance qu’il partage (généreusement) avec tous ».

Mishka Gharbi