27 migrants morts noyés dans la Manche

 27 migrants morts noyés dans la Manche

Un navire de la Société nationale de Sauvetage en Mer, dans le port de Calais ce 24 novembre 2021 avec à son bord les corps des migrants noyés. FRANCOIS LO PRESTI – AFP

Hier, le 24 novembre, toute une embarcation a dû chavirer. Les migrants, femmes et hommes, qui se trouvaient à bord, des Kurdes, originaires d’Irak ou d’Iran, sont décédés.

 

Le chiffre est brutal. Et il est tristement inédit. Vingt-sept personnes sont mortes hier après-midi tentant vainement de traverser la Manche depuis le littoral français.

On ne sait pas encore ce qu’il s’est précisément passé mais le bilan retient ce matin toute l’attention des medias pourtant habitués au bal mortifère des trajets entre la France et l’Angleterre. « C’était des hommes, des femmes, des enfants, des humains », rappellent justement les ONG.

Responsables de la situation

Le ministère de l’Intérieur a annoncé que cinq passeurs présumés ont été arrêtés. « Les passeurs sont des criminels, cette tragédie nous le rappelle, douloureusement. (…) L’essentiel de la responsabilité de cette situation, ce sont les passeurs », a déclaré Gérald Darmanin qui a rappelé que les autorités françaises ont interpelé 1 500 passeurs depuis le début de l’année, et sauvé 7 800 personnes en mer, dans la Manche.

Le ministre de l’Intérieur se rendra cet après-midi en Italie avec Emmanuel Macron pour évoquer la crise des migrants. « Il faut réussir à tenir la frontière de la Méditerranée. Quand on tient la mer en Méditerranée, on a moins de migrants à Calais », a-t-il précisé.

Réunion interministérielle

Ce matin, Jean Castex tient une réunion interministérielle consacrée à « la traversée des migrants dans la Manche à la suite du naufrage dramatique » à Calais.

Seront présents les ministres de l’Intérieur, Gérald Darmanin ; de la Justice, Eric Dupond-Moretti ; des Armées, Florence Parly ; de la Mer, Annick Girardin ; des Transports, Jean-Baptiste Djebbari ; des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian ; et le secrétaire d’Etat à l’Europe, Clément Beaune.

 

>> Lire aussi : 

Calais : la France et la Grande-Bretagne s’opposent, la grève de la faim continue

Migration : les déplacements de population en hausse en 2021

Accueil des migrants : inaction et invisibilisation à la frontière franco-italienne

 

Chloé Juhel