Netflix attaqué pour diffamation pour sa série « Messiah »

 Netflix attaqué pour diffamation pour sa série « Messiah »

Nouvelle polémique autour de cette série. L’entreprise GEO, qui gère des centres pénitentiaires, accuse Netflix d’avoir utilisé son logo et de ruiner sa réputation.

Dans plusieurs épisodes, on aperçoit le logo de GEO Group, une entreprise américaine qui gère des prisons et des centres de rétention. Les producteurs de la série « Messiah » n’auraient pas demandé l’autorisation à cette dernière.

C’est pour cette raison qu’elle attaque Netflix, le diffuseur de la série, qui a par ailleurs aussi fait polémique et fait l’objet d’une pétition sur Internet qui condamne ses atteintes à la religion musulmane.

>>Lire aussi : Cinéma – HBO déprogramme « Autant en emporte le vent »

Cages

Dans les épisodes 3 et 4 de « Messiah », on voit apparaître le logo de GEO Group alors que le héros est incarcéré dans ce qui s’apparente à un centre de rétention, situé dans le Texas. Espaces surpeuplés, pas de lit pour les détenus, pas de confort apparent non plus.

« Contrairement à ce qu’on voit dans Messiah, GEO n’abrite pas des gens dans des pièces surpeuplées, n’a pas de cages dans ses centres, mais fournit des lits, des draps, de l’air conditionné, des espaces de détente intérieurs et extérieurs, des terrains de foot, des salles de classe, des bibliothèques, et tout un tas d’autres infrastructures qui réfutent les mensonges diffamatoires de Messiah », peut-on lire dans la plainte déposée par l’entreprise GEO Group.

Par ailleurs, cette société américaine est visée par plusieurs plaintes en cours, concernant le travail rémunéré de ses détenus sur ses sites. Des salaires qui seraient inférieurs au minimum légal.

 >>Lire aussi : Télé ne rime toujours pas avec diversité

 

Chloe Juhel