Haïfa : Walaa Sbait du groupe palestinien 47soul arrêté pendant 24 heures

 Haïfa : Walaa Sbait du groupe palestinien 47soul arrêté pendant 24 heures

DR

Depuis le 7 mai, la colère n’est pas descendu d’un cran en Palestine. Les arrestations pleuvent et c’est un artiste qui en a fait les frais ce soir. Walaa Sbait, un membre du groupe phare d’électro-mejwez palestinien, 47soul est entre les mains de la police israélienne à Haïfa.

C’est à 22h00, hier soir que le groupe 47soul a annoncé l’arrestation de Walaa Sbait sur la page Facebook du groupe. “Les forces d’occupations militaires illégales ont arrêté notre Walaa Sbait durant un émission en direct sur Instagram dans la ville de Haïfa. Nous espérons qu’il sera libéré dés que possible et nous soutenons notre peuple en Palestine.

Il a finalement été libéré par les forces israéliennes vers 12h00 comme l’indique un autre message du groupe. On ne connait pas pour l’heure les raisons de l’arrestation de l’un des leaders de l’un des meilleurs groupes palestiniens de ces dernières années.

>>Lire aussi : Bertrand Heilbronn : “Avec mon arrestation, un seuil a été franchi”

Des innovateurs dans le monde arabe

Connus comme de véritables rockstars en Palestine, 47soul a réussi à faire résonner leurs musiques bien au-delà du Proche-Orient. Le groupe jordano-palestinien créé en 2013, 47soul a inventé le mouvement musical : “Shamstep”. Contraction de “Sham”, référence à Bilad El Cham (Liban, Jordanie, Palestine, Syrie) et de “step” pour le coté dansant. Ils redonnent ainsi ses lettres de noblesse à la musique Debké oriental.

Mélange d’électro et de musique traditionnelle Mejwez, ils en sont déjà à 3 albums. Concerts à Paris à la Bellevilloise, lors d’Arabesques à Montpellier ou les nuits sonores de Lyon, à Londres ou New York. Leur succès est planétaire car outre les pays arabes, ils iront également au Chili, l’Australie et même la Nouvelle-Zélande.

>>Lire aussi : Libération de Sama Abdulhadi la DJ palestinienne 

Carton sur la toile et référence à 1947

Devenus des incontournables de la scène musicale arabe, le groupe 47soul est composé de Tareq Abu Kwaik (El Far3i), Ramzy Suleiman (Z the people) et Walaa Sbait. Hamza Amaout (El Jehaz) a quitté le groupe en Janvier 2020. S’étant rencontrés sur le web, c’est par ce média qu’ils vont faire parcourir leur musique dans le monde. Leurs chansons sont des cartons sur Youtube : Intro to Shamstep (14 millions de vues), Gamar (5,5 millions) Dabke System (3,5 millions).

Leur nom n’est d’ailleurs pas anodin. 47soul fait référence à “l’âme de 1947”, cette période avant la Nakba de 1948, “la grande catastrophe” du peuple palestinien. Dans une interview à Konbini, Walaa Sbait rappelait que “”Il ne s’agit pas d’un conflit car un conflit, c’est entre deux parties égales, nous ne sommes pas égaux. Il s’agit d’une occupation, d’un apartheid… Je vis comme un citoyen de troisième classe sur mon propre territoire.

 

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).