Le discours du roi Mohammed VI salué pour son appel à l’action

 Le discours du roi Mohammed VI salué pour son appel à l’action

Roberto León, juriste et ancien député chilien, président du Groupe d’amitié avec le Maroc.

Le discours du roi Mohammed VI à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 5è année législative de la 10è législature, est porteur d’un ensemble d’orientations stratégiques dans le domaine économique, a écrit lundi le juriste et ancien député chilien, Roberto León, soulignant qu’il s’agit aussi d’un appel à l’action et à la confiance collective, à l’optimisme et à la détermination.

Dans un article paru sur un site d’information chilien, l’ancien député et président du Groupe d’amitié avec le Maroc, Roberto León, a souligné que le souverain a dressé dans son discours un ensemble d’orientations stratégiques autour du triptyque économique en période de crise sanitaire, à savoir la relance de l’économie, la sécurité sociale et la bonne gouvernance, le tout en faveur d’une croissance inclusive.

Une mobilisation générale nécessaire

Le juriste chilien a ajouté que lors de son discours, le roi Mohammed VI a en effet appelé “à la mobilisation générale nécessaire pour la relance économique et sociale dans le contexte de la crise sanitaire du Covid-19”. M.León a relevé que “la création d’un fonds d’investissement stratégique qui portera le nom du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement est un bon mécanisme pour soutenir toutes les mesures mises en œuvre, avec l’engagement de tous pour la relance économique et sociale”.

>> Lire aussi :  Fonds Mohammed VI. Mobilisation de 45 milliards de dirhams

Un outil stratégique central

“Ce Fonds constitue un outil stratégique central pour soutenir toutes les actions sectorielles qui seront mises en œuvre notamment sur les plans de l’industrie, de l’agriculture, de la recherche et du tourisme”, a déclaré Roberto León, car il existe aujourd’hui une opportunité pour garantir non seulement le renforcement de la résilience de l’économie nationale face à la crise sanitaire, mais surtout s’approprier les conditions pour transformer cette situation en avantage en vue de renforcer le rayonnement et la place du Maroc dans le contexte de la reconfiguration mondiale.

Pour le président du Groupe d’amitié avec le Maroc, “le projet de généralisation de la couverture sociale, consacre la vision d’un État-providence, proactif et protecteur, qui considère la protection sociale comme un investissement”.

Avec MAP

>> Lire aussi : Mohammed VI. La relance économique en tête des priorités de l’étape actuelle

Malika El Kettani