Nice : 3 morts et des blessés dans une attaque dans une basilique

 Nice : 3 morts et des blessés dans une attaque dans une basilique

Basilique Notre Dame de Nice

A Nice, l’attaque s’est produit vers 9h30. Un homme attaque, à l’arme blanche, plusieurs personnes dans la basilique Notre-Dame-de-Nice. Les forces de l’ordre ont interpellé l’individu et le parquet antiterroriste a été saisi.

Selon des témoins, l’homme poignarde plusieurs personnes. On dénombre 3 personnes décédées et plusieurs blessés. Les forces de l’ordre, des policiers nationaux et municipaux, ouvrent le feu. L’assaillant est blessé lors de son interpellation et son pronostic vital engagé. Une équipe de déminage est sur place.

Le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, ouvre alors une cellule de crise place Beauvau. Lors de la présentation par Jean Castex des mesures du confinement, le président de l’Assemblée Nationale, Richard Ferrand demande une minute de silence. Le président Emmanuel Macron, le ministre de l’intérieur et le garde des Sceaux, Eric Dupont-Moretti se sont rendus sur place. Le président indique que “la France est attaquée” et que “encore une fois encore ce matin, ce sont 3 de nos compatriotes qui sont tombés à Nice.”

>>Lire aussi : Hommage national à Samuel Paty dans la cour de la Sorbonne

Le maire de Nice, Christian Estrosi  pense que “tout laisse supposer à un attentat terroriste”. Il affirme que “Nice paie un lourd tribut”. Tous les lieux de culte sont fermés à la demande de la préfecture des Alpes-Maritimes. Il demande d’éviter “le secteur pour laisser la police et les secours travailler”.  Cet acte terroriste intervient quelques jours après l’assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine. La menace terroriste sur le territoire français est très élevée.

La Conférence des évêques qualifie l’acte “d’innommable” et souhaite que “les Chrétiens ne deviennent pas une cibles à abattre”. De son côté, le président du CFCM, Mohamed Moussaoui présente ses condoléances à la communauté catholique et appelle “les musulmans de France à ne pas fêter les festivités de Mouawlid.”

L’église a déjà été l’objet d’une attaque à Saint-Etienne-du-Rouvray, tuant le père Hamel. Enfin, Nice est également une ville qui a déjà connu le terrorisme en juillet 2016 avec un camion bélier fonçant sur la foule.

 

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).