Tunisie. Affaire du niqab, le doyen de la Faculté des lettres dénonce un retour du népotisme


Le doyen de la Faculté des Lettres de la Manouba s’est plaint lors d’un débat télévisé du fait que des intermédiaires lui aient été imposés pour résoudre la crise du niqab, dont Oussama Ben Salem, le propre fils de l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur, Moncef Ben Salem. Celui-ci a reconnu les faits sur le même plateau TV.




 

admin