Pascal Praud suscite l’indignation en associant immigration et les punaises de lit

 Pascal Praud suscite l’indignation en associant immigration et  les punaises de lit

Pascal Praud provoque la polémique avec ses propos sur l’immigration comme possible cause de prolifération des punaises de lit en France.

Nouvelle polémique pour le journaliste Pascal Praud de CNews. Lors d’une émission. Il s’est demandé si la recrudescence des punaises de lit en France pourrait être liée à l’immigration. Cette question a immédiatement suscité l’indignation de personnalités politiques, qui ont décidé de saisir l’Arcom, le régulateur des médias.

Les députés du groupe Renaissance ont qualifié la question Pascal Praud de « racisme rance » et ont annoncé sur les réseaux sociaux leur intention de saisir l’Arcom. Ils ont dénoncé ces propos « décomplexés » et « ignobles ». De même, Aurélien Saintoul, député La France insoumise (LFI)/Nupes des Hauts-de-Seine, a indiqué qu’il allait saisir l’Arcom en raison du « racisme évident » de cette question.

Bérangère Couillard, ministre chargée de la lutte contre les discriminations, a également réagi en demandant à la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah) de saisir l’Arcom. Elle a souligné qu’elle ne tolérerait pas les discours de haine, que ce soit dans les médias ou ailleurs.

 

CNews habituée aux signalements et aux condamnations

L’Arcom n’a pas révélé l’identité des auteurs des signalements, mais a annoncé qu’elle examinerait bientôt la séquence en question. La polémique est née lors de l’émission « L’heure des pros », où un débat portait sur la multiplication des punaises de lit en France. Le journaliste a évoqué l’immigration comme possible cause de ce problème, suscitant des réactions indignées.

Pour sa défense, Pascal Praud a rappelé que l’Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers s’était retirée de la zone d’attente de Roissy en raison d’une infestation de punaises de lit.

Lire aussi >> Propos de Zemmour sur les migrants mineurs : CNews définitivement condamné

La chaine CNews sur laquelle officie Pascal Praud est une habituée des signalements. Eric Zemmour, ancien polémiste et candidat malheureux d’extrême droite aux élections présidentielles de 2022, y a longtemps élu ses quartiers. Un passage qui lui a valu, ainsi qu’à la chaine, de nombreuses poursuites et des condamnations, notamment pour « incitation à la haine ».

Mohamed C.