Pour les Marocains, les vacances, ce sera au Maroc

 Pour les Marocains, les vacances, ce sera au Maroc

Tourisme interne – Maroc. Chefchaouen, une ville située dans les montagnes du Rif, au nord-ouest du Maroc. Manuel Cohen / Manuel Cohen via AFP

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) vient de dévoiler les résultats d’une étude réalisée auprès de 2 800 répondants, représentatifs de la population marocaine urbaine. 70% des Marocains déclarent vouloir passer leurs vacances dans leur pays.

 

L’Office du tourisme marocain a jugé essentiel de connaître l’état d’esprit des Marocains, durant la crise sanitaire. Objectif : voir dans quelles mesures cela a impacté leur comportement en matière de vacances et de voyages.

L’office a donc réalisé une étude auprès de 2 800 personnes, de tranches d’âge allant de 18 à 75 ans. L’étude a porté sur l’ensemble des régions du Royaume et toutes les catégories socio-professionnelles.

Une conscience patriote

L’incertitude sur la mobilité, les contraintes économiques et sanitaires, mais aussi les prises de conscience patriotes sont autant d’éléments qui font que les Marocains optent pour un tourisme majoritairement domestique cet été.

En effet, 70% des personnes interrogées déclarent vouloir voyager au Maroc. Celles-ci perçoivent le voyage en général comme une façon de se libérer de la pression subie par le confinement.

60,6% d’entre les sondés disent vouloir laisser passer un mois avant de voyager (régions Casablanca-Settat et Tanger-Tétouan-Al Hoceima ainsi que les CSP A et B). Cependant, ils n’ont pas abandonné leur désir de vacances. Les CSP C1, les 18-24 ans, les plus de 65 ans, les habitants de Draa-Tafilelt et ceux du Sud ont en revanche bien l’intention de passer plus de temps en voyage.

>> Lire aussi : ntla9awfbladna : une campagne pour développer le tourisme interne

Voyage en famille

« Ainsi, plus d’une personne sur deux compte voyager en petite famille (couple + enfants), essentiellement les 35 à 55 ans, les habitants de Souss-Massa et ceux du Sud. Les CSP AB et les plus de 55 ans sont plus nombreux à vouloir voyager en couple alors que les 25 à 34 ans préfèrent voyager seuls », rapporte l’ONMT.

Il ressort également de l’étude que 36,5% des questionnés envisagent de visiter la famille. Alors que 29,1% souhaiteraient aller en bord de mer, tandis que 26,6% ont une préférence pour la nature. Les amateurs de la mer se trouvent surtout parmi les AB, les 18-34 ans, les habitants de Casa-Settat et de Fès-Meknès. Quant aux amateurs des voyages dans la nature, on les retrouve surtout parmi les C1, les 55-64 ans et les habitants de Tanger-Tétouan-Hoceima.

>> Lire aussi : Tourisme au Maroc : un manuel des mesures sanitaires pour les hôteliers

Besoin d’offres promotionnelles

Les principales mesures de motivation au voyage qui ont séduit l’échantillon sondé sont les offres promotionnelles adaptées. Elles intéressent en premier lieu 57% des personnes interrogées. Autre motif : l’application de mesures sanitaires strictes au niveau des établissements touristiques. 55% des questionnés les jugent décisives.

Les activités privilégiées lors du voyage sont donc pour l’essentiel la plage et le farniente, la visite de villes, les sites naturels, le patrimoine historique et architectural, les sports nautiques, le shopping…. Ce sont là autant de motifs de séjour et de loisirs auxquels notre pays peut répondre par sa grande diversité dans l’ensemble de ces régions.

La préférence nationale est ainsi privilégiée.

>> Lire aussi : Relance du tourisme : nouveau spot promotionnel de l’ONTT

A consulter : https://www.visitmorocco.com/fr

Ahlam Jebbar

Ahlam Jebbar