Un mois d’actions contre toutes les discriminations

 Un mois d’actions contre toutes les discriminations


Outre la lutte pour les droits des femmes, en Loire-Atlantique, tout le mois de mars est consacré à mettre en lumière la lutte contre toutes les discriminations.


Eduquer


Eduquer contre le racisme et toutes les discriminations, c'est le pari que fait une soixantaine d'organisations et associations de Loire-Atlantique formant le collectif des Semaines d’Éducation Contre le Racisme et toutes les formes de Discriminations (SECD), le tout coordonné par la Ligue de l’enseignement (FAL 44),  pour qui les « Violences ordinaires, insultes et propos injurieux, non-accès à ses droits : les discriminations, c’est tout cela à la fois ». Outre le fait de mettre en lumière ce combat quotidien contre le racisme et les discriminations, les objectifs de ces SECD sont clairs : « Créer du lien entre les associations et les citoyens, se former ensemble sur la thématique, mettre en lumière les actions de lutte contre les discriminations ».


Lutter en BD


Conférences, formations, projections, de nombreuses actions se dérouleront tout le mois en Loire-Atlantique et notamment à Nantes. Parmi les semaines dédiées à la lutte contre le racisme et toutes les discriminations, celle intitulée « La bande dessinée lutte contre les discriminations » sera incontournable. Différentes expositions y auront la vocation de dénoncer aussi les discriminations liées à la couleur de peau (Nantes et l’enfant noir), mais également à l'orientation sexuelle (Pressions / Impressions) ou encore aux pays d'origine (Bande dessinée et immigration. Un siècle d’histoire).


Immigration


A Saint-Nazaire (44), le collectif nazairien aborde le thème de l'immigration. Aujourd'hui, les mouvements de migration de toute l'Afrique et le Moyen-Orient vers l'Europe met en lumière l'accueil plus ou moins défaillant des Etats membres. Ces dernières années, les frontières européennes sont devenues de plus en plus infranchissables et ce sont externalisées sur le continent africain avec l'obsession de bloquer les migrants. Pourtant le collectif nazairien rappelle que « les frontières ne sont pas seulement physiques, ce sont aussi toutes nos représentations sur l’Autre et sur le monde qui nous entoure ». Solidarité, hospitalité seront des thèmes largement abordés lors des différentes rencontres et débats de la semaine « Humains sans frontières » du collectif.


Programme complet : laligue44.org

Charly Celinain

Charly Celinain