Dossier du Courrier.Le Barça, une passion marocaine

Les supporters de Barcelone se retrouvent au Camp Nou le plus grand stade d’Europe avec près de 100 000 places. (crédit photo : Laurence Griffiths/Getty Images/AFP)

MAGAZINE DECEMBRE 2017

La frénésie des supporters du FC Barcelone ne faiblit pas dans le Royaume. De Casa aux portes du Camp Nou, petit tour d’horizon et analyse d’une passion partagée pour le mythe “blaugrana”. 

Un soir d’après-match dans la capitale catalane, il est 22 h 45. Un flux continu de supporters noircit les rues qui entourent le célèbre stade du Camp Nou. Comme les autres fans du FC Barcelone, Mohamed arbore fièrement son écharpe bleu et grenat (“blaugrana”) et affiche un large sourire puisque son équipe a remporté une belle victoire face à Séville (2-1). Accompagné de Sarah, son épouse, le jeune cadre casablancais nous confie qu’il a organisé ce voyage à Barcelone spécialement pour assister à cette rencontre. C’est la deuxième fois qu’ils assistent à un match du FC Barcelone à domicile. “On adore l’ambiance du stade. Quand l’équipe arrive sur le terrain et que les joueurs fredonnent l’hymne du Barça, tout le stade se met à chanter. Ça nous donne la chair de poule”, raconte Mohamed, encore tout ému.

Mais pour beaucoup de supporters marocains, se rendre dans le mythique stade du Camp Nou reste un rêve, car la plupart des aficionados n’ont pas les moyens de s’offrir le déplacement. “Il nous arrive de partir en groupe pour assister à des matchs, mais la plupart du temps nous nous retrouvons dans des cafés, comme au Barafina. C’est un peu devenu notre QG à Casablanca”, explique Issam Benjelloun, vice-président de la Penya Gent Blaugrana d’Anfa, une des associations officielles de supporters du Barça. Créée en 2012, l’asso casablancaise fédère les supporters et anime de nombreuses activités autour de leur club fétiche. Marrakech, Rabat, Fès : huit Penyas officielles du Barça ont été déployées dans tout le Maroc, un record pour les pays du Maghreb.

L’actualité du club en darija

Mais le succès du club catalan ne s’arrête pas au Royaume. Plus de 2 000 Penyas sont réparties à travers le Globe et elles comptabilisent au total 222 980 membres, selon l’étude réalisée par l’agence Euromericas Sport Marketing. Sur les réseaux sociaux, le FC Barcelone peut aussi revendiquer le plus grand nombre de fans sur Facebook. Au Maroc, une page consacrée au club catalan et écrite entièrement en darija, l’arabe dialectal, a été lancée en 2013 : la “Barça Moroccan Fans”. L’initiative était celle d’un groupe d’amis qui souhaitaient pouvoir échanger autour de l’actualité de leur club mais dans leur langue. Ils sont même allés plus loin et se sont amusés à donner des surnoms marocains aux joueurs. Aujourd’hui, la page est suivie par plus de 82 000 fans. “Nous publions les dernières actualités du club, des photos d’entraînements, de matchs, des vidéos sarcastiques...”, explique Soufiane, l’un des administrateurs de la page. Selon ce dernier, l’engouement des Marocains pour le club catalan est dû “à la proximité géographique et au style de jeu, le fameux ‘tiki-taka’, de l’équipe catalane”.

Quant à choisir entre les deux géants espagnols, le Barça ou le Real, il avoue que “la décision est difficile. Souvent, le choix se fait suivant l’influence de l’entourage, des frères et des potes du quartier”. 

La suite du dossier du magazine : Soyons Foot

Alma de Africa, le club des migrants

Soyons Foot

Mbark Boussoufa : « Cette équipe du Maroc a une âme »

Aziz Bouderbala, fier de ses lions

Le business du ballon rond

Les amateurs sur la touche

Le futsal, petit mais costaud

Coupe du Monde, la politique en avant-centre

Said Chabane, l’enfant d’Alger qui fait briller Angers

Audrey Keysers ; « Une femme gagne 5000 euros quand un homme en touche 40 000 »

« Nous sommes foot » et un peu plus

DERNIERE MINUTE

LES SERIES DU MAGAZINE

CHRONIQUES

24 HEURES AVEC

EDITOS

ON A TESTE

VOYAGES

IL RACONTE


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer