82% des Français connaissent les cryptomonnaies (étude)

 82% des Français connaissent les cryptomonnaies (étude)

En février 2021, seulement 52% des Français avaient entendu parler des cryptomonnaies. Un an plus tard, ils sont 82% à les connaître selon une étude IFOP pour Cointribune. Autre outil monétique virtuelle, les NFT (« Non Fongible Token ») commencent leurs percées notamment avec les célébrités qui en font la promotion.

En novembre 2021, le cours du bitcoin atteignait son niveau record à près de 56 000 euros. Depuis le début de l’emballement en 2020 du cours des cryptomonnaies, ce nouvel outil financier plait de plus en plus. Il en va de même pour les NFT (Non Fongible Token), « jeton non fongible » qui peut se transmettre par blockchains. Preuve s’il n’en faut, le joueur de football Lionel Messi a reçu une partie de son salaire en NFT et n’hésite pas à en faire la promotion.

Selon une étude IFOP Pour Cointribune, la connaissance des Français des cryptomonnaies a bien progressé. De 52% en février 2021, on est passé à 82%. Outre les personnalités qui en font la promotion comme Elon Musk, les fluctuations du cours du bitcoin ont alimenté l’actualité. Les NFT n’ont pas encore massivement touché le grand public. Seulement un Français sur 4 sait à quoi correspond cette monnaie virtuelle.

Cryptomonnaies et NFT touchent le même public. Il s’agit d’hommes jeunes, diplômés de l’enseignement supérieur, appartenant aux catégories socio-professionnelles aisées et résidant dans l’agglomération parisienne.

>>Lire aussi : Amina Zakhnouf : « Les transferts d’argent pourraient être plus productifs »

Nouveaux venus : les NFT

Entre la connaissance et l’investissement, il y a un pas. Ainsi, 40% des 18-34 ans, ayant les informations, investissent dans ces actifs numériques ou seraient près à le faire. Une rupture générationelle s’opère car le chiffre tombe à 18% pour les plus de 35 ans. Par ailleurs, la moitié des 18-24 ans pourraient acheter un objet numérique sous forme de NFT contre 8% des plus de 65 ans.

41% des connaisseurs de cryptomonnaies pensent que la valeur va augmenter. Toutefois, les Français n’en sont pas encore à la voir comme un moyen de paiement. Seulement 2 Français sur 10 seraient prêts à régler des achats en ligne. Le sujet devient encore plus sensible quand il s’agit d’être payés en bitcoin. Ils ne sont alors plus que 15% à le vouloir.

Pourtant, plus du tiers des Français estiment que les mondes virtuels prendront l’avantage sur le monde réel dans les prochaines années.

>>Lire aussi : Viol : L’exception qui doit changer la règle

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).