Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran auditionnés

 Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran auditionnés

Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran seront auditionnés en septembre 2020. LUDOVIC MARIN / AFP

La Cour de Justice de la République a jugé recevable 9 plaintes visant Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran. Les 1ères auditions auront lieu en septembre.

 

L’ensemble du gouvernement ou bien les ministres individuellement, tels que Olivier Véran, Agnès Buzyn ou encore Edouard Philippe, sont la cible de plusieurs plaintes déposées par des citoyens français et des associations depuis de la crise sanitaire.

La Cour de Justice de la République a pour mission de juger les ministres dans l’exercice de leurs fonctions.

Début juillet, sa commission des requêtes a examiné ces différents dossiers et a donc jugé recevables 9 de ces plaintes.

Les différents membres du gouvernement seront donc auditionnés à la rentrée, au mois de septembre. Il s’agira des premières auditions judicaires.

Détenus et familles de malades

Ils sont une trentaine de détenus, et ils attaquent l’Etat pour « non-assistance à personne en danger », en visant spécifiquement ces membres du gouvernement.

D’autres plaintes émanent de familles de malades ou de professionnels de santé et associations.

Elles reposent sur des faits d’« homicides volontaires » ou de « mise en danger de la vie d’autrui ».

Au total, 90 plaintes ont été réceptionnées par la Cour de Justice de la République.

Certains de ces plaignants ont donc reçu leur convocation à leurs auditions en qualité de témoins pour des faits d’ « abstention de combattre un sinistre ».

Chloe Juhel

Chloe Juhel