Le drapeau de la Palestine pourra flotter devant le siège de l’ONU

 Le drapeau de la Palestine pourra flotter devant le siège de l’ONU

États-Unis


 


Une bonne nouvelle. Ce jeudi 10 septembre, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) a autorisé les Palestiniens à hisser leur drapeau devant le siège de l’institution, à New York. Une victoire diplomatique, certes symbolique, mais qui compte dans la campagne pour faire reconnaître l’Etat palestinien.


 


Une résolution demandant que les drapeaux des Etats non membres de l’ONU ayant statut d’observateur soient « hissés au siège et dans les bureaux des Nations unies après ceux des pays membres » a été adoptée par 119 voix pour, 8 contre et 45 abstentions sur les 193 pays membres de l’ONU. Seuls les Palestiniens et le Vatican ont le statut d’observateurs. Sans surprise, les Etats-Unis et Israël ont voté contre la résolution.



Les Européens sont finalement allés au vote en ordre dispersé, après des efforts, pour trouver une position commune. La France a voté pour, de même que la Suède, mais l’Allemagne s’est abstenue, tout comme l’Autriche, la Finlande, les Pays-Bas ou Chypre.



L’ambassadeur français François Delattre a fait valoir que « ce drapeau est un symbole fort, une lueur d’espoir » pour les Palestiniens au moment où le processus de paix est en panne et où Israël « poursuit une colonisation illégale » en Cisjordanie.


 


Nadir Dendoune

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune