Incendie “criminel” à la mosquée Arrahma de Nantes

 Incendie “criminel” à la mosquée Arrahma de Nantes

Pompiers (crédit photo Riccardo Milani/Hans Lucas / Hans Lucas via AFP)

L’incendie serait vraisemblablement volontaire. A 3 heures du matin, la porte de mosquée Arrahma, dans le nord de Nantes a été brulée. Il y  des dégâts mais heureusement pas de blessé.

Selon nos confrères de France Bleu, une des trois portes d’entrée de la mosquée Arrahma a été endommagée par un incendie. Ce bâtiment, installée boulevard René-Cassin dans les quartiers nord de Nantes, a été la victime d’un acte vraisemblablement volontaire.  Les pompiers sont intervenus à 3 heures du matin. La porte et les murs du bâtiment sont endommagés. Aucun message ou revendication à proximité des lieux.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’incendie provient de poubelles remplies de carton et positionnées devant la porte. Si la porte en bois a subi des dommages, le volet métallique juste derrière a résisté. Un membre de l’association assure que la fumée a “noirci les murs à l’intérieur et à l’extérieur”

Des témoins indiquent que des canettes d’essence étaient sur place. La mosquée Arrahma de Nantes étant placé sous surveillance, les policiers devraient pouvoir bénéficier de nouveaux éléments. La préfecture de Loire-Atlantique indique qu’une “enquête judiciaire est en cours sur cet incendie, dont l’origine est pour le moment inconnue.

Condamnation des politiques

De son côté, l’adjoint à la sécurité de la ville de Nantes, Pascal Bolo a condamné les responsables de l’incendie par ses mots : “La garantie d’un exercice libre et paisible des cultes est un fondement de notre pacte républicains.” Le député de Nantes, François  de Rugy espère pour sa part “que la vidéosurveillance permette de retrouver les coupables”. Il assure de tout son “soutien les musulmans qui fréquentent cette mosquée“. La Maire de Nantes, Johanna Rolland apporte son “soutien aux Nantais et Nantaises qui fréquentent la mosquée et exprime aux musulmans de #Nantes sa solidarité.

A quelques jours du Ramadan, on n’hésite pas parmi les membres de la mosquée à parler “d’acte criminel”. Le président de l’Union des Mosquées de France, Mohamed Moussaoui réagit aussi sur twitter : “L’UMF condamne avec la plus grande vigueur l’incendie criminel dont la mosquée Arrahma de Nantes a été victime dans la nuit de jeudi à vendredi. L’UMF exprime son soutien total aux fidèles et aux responsables de la mosquée face à cet acte de haine islamophobe insupportable.”

Ministre des cultes et de l’intérieur, Gérald Darmanin remercie les pompiers pour leur intervention. Il assure qu’une “enquête est en cours pour établir les faits” et qu’il apporte son “plein soutien aux musulmans de Loire-Atlantique.”

>>Lire aussi : Cholet : l’inscription islamophobe “Vous serez fusillé” sur la mosquée

 

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).