Les Vélib’ sont de retour à Saint-Ouen

 Les Vélib’ sont de retour à Saint-Ouen

Station Velib’ – Gilles Targat / Photo12 via AFP

Chose promise chose due. Trois ans après leur départ, huit stations Vélib’ ont été mises en service à Saint-Ouen (93) ce mercredi 18 août.

 

“Comme nous nous étions engagés, nous avons inauguré ce matin la première mise en service de la station à Garibaldi”, a annoncé fièrement Karim Bouamrane le maire socialiste de la ville.

Karim Bouamrane, maire de Saint-Ouen.
Karim Bouamrane, maire de Saint-Ouen. Photo : Nadir Dendoune

Cinq autres stations ont également ouvertes ce mercredi. Les deux autres devraient être mises en service prochainement. “Au total, Saint-Ouen sera dotée de huit stations comprenant 25 à 40 vélos, dont la moitié sera à assistance électrique», précise encore Karim Bouamrane.

Les stations seront réparties sur une large partie du territoire de la ville. A proximité des portes d’abord, avec une station dans le quartier Debain et une station avenue du Capitaine Glarner et aussi deux stations dans le quartier des Docks. Les autres seront situées à la mairie, à la gare RER C et la dernière à proximité du Stade Bauer.

Saint-Ouen était la dernière ville limitrophe de Paris à ne pas avoir réinstallé des stations Vélib’ depuis le changement d’opérateur survenu en janvier 2018.

L’ancien maire de Saint-Ouen William Delannoy avait refusé d’installer les nouveaux Vélib’, considérant que ce n’était pas à la ville (dont la compétence voirie avait été transférée au territoire Plaine Commune) de financer ces nouvelles stations 10 000 € chacune.

Au total, les 8 nouvelles stations auront coûté 240 000 euros. “La ville a financé à 30%, soit 10000 euros par station. Le reste de la somme a été prise en charge par la métropole du grand paris et la Région Île-de-France”, détaille Karim Bouamrane.

> Lire aussi : Saint-Ouen. “Je veux l’excellence pour tous”, Karim Bouamrane, le nouveau maire

 

Nadir Dendoune