Maroc/Émirats arabes unis : Relations apaisées

 Maroc/Émirats arabes unis : Relations apaisées

L’ambassadeur des Emirats arabes unis à Rabat Al Asri Aldhaheri. Photo : DR

L’ambassadeur émirati à Rabat a profité du 49è anniversaire de la fête nationale des Émirats arabes unis (le 2 décembre) pour affirmer que « son pays appréhende l’avenir avec optimisme et aspire à hisser ses relations avec le Maroc conformément aux attentes du leadership sage des deux pays, pour en faire des relations exemplaires et riches en réalisations sur les plans économique et d’investissements et en matière de coopération stratégique fructueuse et constructive ».

 

L’ambassadeur émirati à Rabat a profité du 49è anniversaire de la fête nationale des EAU (le 2 décembre) pour affirmer que « son pays appréhende l’avenir avec optimisme et aspire à hisser ses relations avec le Maroc conformément aux attentes du leadership sage des deux pays, pour en faire des “relations exemplaires et riches en réalisations sur les plans économique et d’investissements et en matière de coopération stratégique fructueuse et constructive ».

Al Asri Aldhaheri a également rappelé  que « la célébration de cette occasion rappelle l’anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques entre les Émirats arabes unis et le Royaume du Maroc, frère par feu Cheikh Zayed ben Sultan Al Nahyane, fondateur des Émirats arabes unis, et feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu ait leurs âmes ».

Il faut rappeler que l’ex-chef d’Etat des Émirats, le Cheikh Zayed Ben Soltane Al Nahyane, fut une personnalité hors pair, et il suffit de souligner son rôle dans la consolidation des relations maroco-émiraties, ses actions humanitaires et ses contributions à l’œuvre de développement du royaume du Maroc.

Dans une déclaration à la presse, le diplomate est ainsi revenu sur les conditions et les objectifs qui ont été derrière l’ouverture d’un consulat de son pays à Laâyoune, estimant que cette décision confirme la position ferme et indéfectible des Émirats arabes unis en soutien des causes justes du Royaume du Maroc, avec à leur tête la question du Sahara marocain dans le cadre de la solidarité concrète et agissante avec le Maroc frère.

 

La rédaction