Toumliline : le dialogue interreligieux au Maroc à l’honneur

 Toumliline : le dialogue interreligieux au Maroc à l’honneur

le monastère de Toumliline (DR)

L’Institut Catholique de Paris mène une journée d’études aujourd’hui sur “le monastère de Toumliline et la question de l’autre”. Un moyen de mettre en relief le dialogue inter religieux qui a existé dans ce lieu pendant 16 ans.

Le monastère bénédictin de Toumliline, situé dans le Moyen Atlas, en surplomb d’Azrou, a vu le jour en octobre 1952. Ce havre de paix et de dialogue sera d’un soutien important pour l’indépendance du Maroc. Il permettra notamment de créer un véritable lieu de dialogue entre les religions et fermera ses portes en 1968.

Il a marqué l’histoire par le soutien qu’apportera ces moines venus des environs de Castres, dans le Sud-Ouest de la France, pour l’indépendance du Maroc et par la suite pour le dialogue avec les musulmans. En effet, les moines bénédictins, avec à leur tête, le Père Denis Martin, auront l’occasion de permettre de rapprocher les chrétiens libéraux du Maroc et les nationalistes marocains.

>>Lire aussi : L’esprit fraternel du monastère de Toumliline au Maroc

Massignon, Levinas, Albert Peyriguère

Après l’indépendance, le monastère de Toumliline resteront présents à se consacrer à la prière, au travail manuel et intellectuel ainsi qu’aux devoirs d’hospitalité. Ils créent ainsi entre autres, une bibliothèque et un dispensaire. Mais c’est surtout les rencontres internationales qui marqueront ce haut lieu de dialogue. Lors de ces rencontres, des intervenants de haut rang se rendent pour discuter avec les marocains. On retrouve ainsi Levinas, Louis Massignon ou Louis Gardet.

Toujours dans cet esprit, l’Institut Catholique de Paris et l’institut de science et de théologie des religions, avec le soutien du monastère d’En Calcat permettra de “faire l’état des lieux de la recherche et de présenter le rôle et l’impact de quelques grandes figures sur le monastère”.

Une journée d’études qu’il est possible de suivre ici sur Zoom.

Le programme :

13h45 : La vision de l’islam d’Albert Peyriguère et son influence au Monastère avec Emmanuel Pisani

14h10 : Les nationalistes marocains et Toumliline avec l’avocat Brahim Bouabid

15h00 : Gabriel Marcel et Mohamed Aziz Lahbabi à Toumliline, les philosophes et le dialogue, avec Markus Kneer de l’Université de Munster

15h25 : Quels échos de débats théologiques français des années 45-55 à Toumliline. Daniélou et la revue Dieu Vivant, Brigitte Cholvy, théologienne de l’ICP

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).