Découverte d’un possible “variant marocain” du Covid19

 Découverte d’un possible “variant marocain” du Covid19

Après le britannique, le brésilien, le sud-africain, va t’on assister au variant marocain ? C’est ce qu’affirme le membre du conseil scientifique pour la Covid-19, le professeur Azeddine Ibrahimi, qui cite une étude à paraître. La ville de Ouarzazate a enregistré le premier cas de ce variant.

B.1.528“, un acronyme qui ne vous dit sans doute rien et c’est normal ! Il s’agirait du variant marocain du Covid-19 découvert par des chercheurs marocains dans une étude à paraître. Selon le Pr Azedine Ibrahimi, les chercheurs marocains assisteraient à l’émergence de 25 mutations marocaines et la présence de 28 variants dans le Royaume. L’étude montrerait que le “variant marocain” apparaît pour la première fois dans la ville du sud du Maroc, Ouarzazate. Un variant avec un “génome 100% marocain” comme le qualifie le directeur du laboratoire de biotechnologie de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat et membre du Comité scientifique nationale pour la Covid-19, Azedine Ibrahimi.

>>Lire aussi : Vaccin : Pourquoi le Maroc a choisi Astrazeneca et Sinopharm ?

Des mutations du virus mais pas de variant sud-africain

Dans une publication Facebook, le professeur Ibrahimi explique que “la réplication du virus conduit inévitablement à l’émergence de mutations locales qui se produisent en présence des conditions génétiques de leur développement.” L’étude montrerait la présence de 28 variants, dont le nigérien. Toutefois, pas de variant sud-africain qui résiste plus aux anticorps que le britannique.

Le Pr Ibrahimi se veut tout de même optimiste. La situation épidémiologique “est quasiment stable en raison des effets positifs de la vaccination de grands groupes vulnérables“. Le membre du comité scientifique appelle à “beaucoup de prudence et de vigilance.” Ainsi, il plaide pour le maintien des mesures restrictives pendant le mois de Ramadan.

>>Lire aussi : Vols Maroc : Frontières fermées avec la France et l’Espagne

La vaccination continue et les frontières se ferment

Rappelons que le Maroc a connu pour l’heure 497832 contaminations pour 8842 décès, selon l’université Johns Hopkins. La campagne de vaccination a permis d’administrer 8 millions de doses depuis le début de la campagne. 3 891 875 ont reçu les deux doses. Le Royaume attend toujours la livraison prochaine de ses vaccins. En effet, outre AstraZeneca et Sinopharm (qui connaissent des retards de livraisons), le Maroc a fait appel à la Russie avec son vaccin Sputnik mais aussi à l’américain Johnson&Johnson.

Le Maroc a fait le choix aussi depuis le mois de Janvier de fermer progressivement ses frontières. Derniers en date : La France et l’Espagne. Les mesures restrictives devraient être prolongées selon les avancées de la vaccination et les conséquences de ce “variant marocain”.

>>Lire aussi : L’acteur Brahim Bouhlel insulte les femmes et enfants marocains

>>Lire aussi : Décès de la chanteuse populaire marocaine, El Haja El Hamdaouia

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).