Des familles de jihadistes marocains remises par les Kurdes à Daech

 Des familles de jihadistes marocains remises par les Kurdes à Daech

Des veuves de jihadistes morts en combattant pour Daech


Plusieurs femmes et enfants de jihadistes marocains disparus en Syrie, bloqués dans un camp de réfugiés au nord de la Syrie dans la zone contrôlée par le Parti démocratique du Kurdistan, ont été remis à Daech dans une opération d’échanges de prisonniers. 


Selon "l’Observatoire du nord des droits de l’homme", 35 femmes et 50 enfants ont été remis sans leur gré aux mains de Daech ces derniers jours dans le cadre de cette transaction  décriée par les ONG. 


"L’Observatoire du nord des droits de l’homme" qui dispose d’une base de données des jihadistes marocains ayant rejoint les rangs de Daech, issus des villes du nord marocain, et aux témoignages des familles et proches des jihadistes, avait annoncé le mois de mai, que  200 femmes et enfants de jihadistes marocains sont incarcérés de force dans les camps sous contrôle kurde et risquent l’extradition vers l’Irak ou le refoulement vers les zones contrôlées par Daech, ce qui met leurs vies en danger.


Finalement le Parti démocratique du Kurdistan a choisi de récupérer ses prisonniers capturés par Daech en renvoyant les femmes et enfants de jihadistes marocains incarcérés dans les camps sous contrôle kurde au Nord de la Syrie.


L’ONG marocaine avait contacté le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour un rapatriement des « familles de Daech » vers le Maroc, qui était leur principale revendication.


Selon un rapport du « Centre marocain des études sur le terrorisme et l’extrémisme », 700 personnes principalement issues de la région du nord, notamment de l’axe Tétouan-Fnideq-Tanger avaient rejoint les rangs de Daech en Syrie et en Irak.


Du côté des services marocains, les chiffres du BCIJ (Bureau central des investigations judiciaires) qui est en charge de la lutte antiterroriste, le nombre de combattants recensés en Syrie et en Irak s'élève à 1355. Le nombre de combattants marocains morts en Syrie et en Irak  est de 286 (246 en Syrie et 40 en Irak).


Mohamed El Hamraoui

Mohamed El Hamraoui