Marrakech. Numérisation de la bibliothèque de l’Association Anouar 

 Marrakech. Numérisation de la bibliothèque de l’Association Anouar 

A droite : Mohamed Dekkak, le président de l’Association Anouar. Crédit photo : DR

L’Association Anouar pour le développement et la solidarité à Marrakech a lancé un nouveau système électronique de gestion numérique des bibliothèques. Cette initiative a été activée pour faire face à la situation actuelle marquée par la pandémie du Covid-19.

 

L’association Anouar a ainsi décidé de créer une bibliothèque qui possède des livres de valeur et de les gérer électroniquement pour permettre aux étudiants, chercheurs et élèves de consulter les livres à distance ainsi que rechercher le livre requis sans avoir besoin d’aller à la bibliothèque et perdre beaucoup de temps à chercher.

Multilinguisme

L’association Anouar utilise le système LMS comme dernière version des programmes de gestion numérique et possède les caractéristiques du multilinguisme ayant 11 langues internationales.

Avec l’aide de ce système, les administrateurs de la base de données peuvent contrôler la circulation des livres et la possibilité d’informer les membres des dates de récupération du livre et des jours d’émission et de réservation et permettre le retour du livre.

La lecture : pilier de l’éducation

À cet égard, Mohamed Dekkak, président de l’Association Anouar, a déclaré : « Nous fournissons des efforts inlassables pour aider les habitants d’Ait Faska. En soutenant le domaine de l’enseignement à distance et en améliorant les capacités éducatives des habitants de la région dans différentes couches sociales. Le but étant d’atténuer les répercussions négatives de la pandémie Covid-19. Et ce, dans le cadre de la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI ».

Mustafa Janan, secrétaire général de l’Association Anouar, a confirmé que l’éducation sera plus efficace en s’appuyant sur le pilier de la lecture, en plus de réduire les coûts pour les étudiants. Et en opérant à travers la gestion numérique de la bibliothèque et via le site web de l’association.

>> Lire aussi : Maroc / Médias. Une application pour lire la presse

 

La redaction