Baisse des prix du carburant, une première en Tunisie

 Baisse des prix du carburant, une première en Tunisie


Les prix de trois produits pétroliers (essence sans plomb, Gasoil 50 et gasoil normal) seront réduits à partir de ce mercredi 6 janvier 2015, a annoncé dans un communiqué le ministère de l'Industrie, de l'Energie et des Mines. Une première en Tunisie, où les prix du carburant n’avait jamais été indexé sur le cours du pétrole, et ne faisait qu’augmenter par petits paliers jusqu’ic, hormis une baisse orpheline en janvier 2009.




 


Ainsi le prix de l'essence baissera de 20 millimes par litre, celui du gasoil 50 sera réduit de 50 millimes par litre alors que celui du Gasoil normal chute de 50 millimes par litre. Cette réduction, inscrite pour la première fois dans la loi des finances de 2016, fait suite aux demandes incessantes des professionnels, indignés de la politique de « non-retour » jusque-là adoptée par l’Etat tunisien.


Encore expérimentale, la mesure avait été annoncée par le ministre de l'Industrie, Zakaria Hamad, lors du débat sur le budget du département pour l'exercice 2016 à l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP). Elle s'inscrit officiellement dans le cadre de la préparation de l'adoption du mécanisme relatif à l'ajustement automatique des prix des produits pétroliers (essence, Gasoil 50 et gasoil normal), dont l'entrée en vigueur est prévue en juillet 2016, avait rappelé le ministère. Son impact financier sur le budget de l'Etat est estimé à 130 millions de dinars tunisiens. Le gouvernement espère par ailleurs juguler ainsi le phénomène de la contrebande galopante des carburants aux frontières.


Les nouveaux prix des produits pétroliers se déclinent comme suit : 


//produit// //ancien prix// //nouveau prix//


//essence //1,670 dinars// //1,650 dinars //


//Gasoil 50 //1,500 dinars// //1,450 dinars //


//Gasoil normal //1,250 dinars// //1,200 dinars //


S.S


 




 

Seif Soudani