Anais Heluin

Avignon, carrefour des odysées

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1596814453826-0'); }); La 73e édition du Festival d’Avignon, qui se tient jusqu’au 23 juillet, met Homère à l’honneur. Des odyssées de partout, y compris du monde arabe, portent l’idéal d’un monde plus juste. Et dans le Off, la guerre d’Algérie ou les relations…Lire la suite

Sur la route de Sousse

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1596814453826-0'); }); Adepte de la marche, l’artiste Ridha Dhib s’intéresse à la place du corps dans le temps et dans l’espace. Avec sa performance “Hor-I-zons”, il relie à pied et en solo Paris à Sousse, deux villes incarnant…Lire la suite

Lazare, le poète est de retour

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1596814453826-0'); }); Pour lui, le théâtre, c’est l’art d’interroger poétiquement les violences. Celles des rapports entre la France et l’Algérie, auxquels il a consacré une trilogie. Celles de l’exclusion, qu’il aborde aujourd’hui dans sa nouvelle pièce, “Je m’appelle Ismaël”.  …Lire la suite

L’art, laboratoire décolonial

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1596814453826-0'); }); Au cœur de polémiques de plus en plus nombreuses, la décolonisation des arts pose à la société des questions centrales. Elle interroge la place des minorités et pointe l’urgence d’un questionnement de l’Histoire, notamment entre la France et…Lire la suite

L’art tunisien investit Belleville

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1596814453826-0'); }); Premier festival du genre à Paris, Viv’ArT’unis donnera à découvrir – via les arts plastiques, la danse ou encore le théâtre – un paysage culturel en pleine mutation. Et en phase avec la difficile transition…Lire la suite

Le bel avignon d’Ahmed El Attar

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1596814453826-0'); }); Après “The Last Supper” en 2014, le metteur en scène est de retour cette année au célèbre festival de théâtre avec “Mama”. Dans le Off, l’Egyptien organise aussi un Focus arabe, avec cinq pièces d’artistes peu…Lire la suite

L’épopée sans frontières d’Abdelwaheb Sefsaf

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1596814453826-0'); }); En mots et en musique, l’artiste conte dans “Si loin, si proche”, présenté au Festival d’Avignon, un retour au pays d’origine, l’Algérie. Et rend hommage avec tendresse et humour à toute une génération d’émigrés.  …Lire la suite

Nassi : “Je suis un chanteur et non un rappeur”

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1596814453826-0'); }); Son single “La vie est belle” l’avait propulsé sur le devant de la scène musicale française en 2017. Le compositeur-interprète sort son premier album, “Curriculum Vitae”, riche de nombreuses influences, entre hip-hop, soul et musique orientale.  …Lire la suite

Imed Alibi : “Ma musique est celle d’un globe-trotteur”

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1596814453826-0'); }); Il défend une musique voyageuse, métissée. Pour son nouveau projet ,“Frigya”, le percussionniste franco-tunisien s’est entouré de son compatriote Khalil Hentati, compositeur, du français Michel Marre, trompettiste de jazz, et de la chanteuse burkinabè Kandy Guira.  …Lire la suite

Hip-hop des origines

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1596814453826-0'); }); Dans “Näss (les gens)”, le chorégraphe Fouad Boussouf relie deux des cultures qui constituent son esthétique hybride : le hip-hop avec les danses et musiques traditionnelles d’Afrique du Nord.  Face à un mur…Lire la suite